aménagement de jardins et espaces verts

Le plus Albizzia

Mes rendez-vous de février


Certaines journée du mois de février nous font penser que le printemps arrive tout doucement, pendant que d’autres nous rappellent que nous sommes bien en hiver. Mais ne nous plaignons pas, comme le dit le proverbe, mieux vaut un loup dans son troupeau, qu'un mois de février beau ! 

Voici encore ce mois-ci, les conseils d’Albizzia pour vous aider à jardiner facile et malin !

Arbres arbustes 

La taille est l’un des travaux incontournable du mois de février.

Parlons tout d’abord des arbres proprement dit, ce mois ci est la période pour effectuer aussi bien les petites tailles de rééquilibrage, que les gros élagages.

Etant en repos végétatif les végétaux ne risquent pas grand-chose suite à ces types de travaux si ce n’est d’être plus vigoureux lors de la repousse.

Quant aux arbustes, il faut veiller à ne tailler que les végétaux à floraison échue ou a floraison estivale comme le lilas, l’escallonia, la symphorine ou le laurier rose. Toutefois éviter les  tailles lors des périodes de gel qui pourraient compromettre la santé de votre arbuste.

L’autre erreur à ne pas commettre est la taille des arbustes à floraison printanière comme les rhododendrons, les céanothes, les corètes du japon… vous risqueriez d’éliminer les bourgeons floraux, donc point de fleurs pour vous au printemps. 

Vous pouvez aussi refaire une petite santé à vos vieux arbres, à l’aide d’une brosse métallique frottez les lichens et autres mousses sur le tronc.

Rosiers

Pas de travaux en particulier pour les rosiers, il faudra attendre le mois prochain pour les rabattre de moitié. Cependant aujourd’hui vous pouvez supprimer le bois mort ainsi que les fleurs fanées.

Une petite astuce pour éviter le pire, buttez vos rosiers, cela consiste à faire un petit tas de terre autour du tronc, vous pouvez y ajouter des feuilles ou de la paille, cela les protégera vos des gelées car « beaux jours de janvier trompent l’homme en février » même si nous restons objectifs !

Potager 

La taille des framboisiers s’opère en ce moment, Coupez toutes les parties sèches. Pour les reconnaître voici deux méthodes, l’une pour les experts, et l’autre pour les « moins » experts :

- Gratter le bois de votre framboisier, si ce dernier est brun il faut couper à ras du sol car cela signifie que votre framboisier est mort, si au contraire le bois est vert, c’est tout l’inverse donc à conserver.

- Passez votre bras dans les framboisiers, tout ce qui casse facilement est mort, donc à couper à ras du sol.

Quoiqu’il en soit, ce qui est vert, par définition vivant, est à couper à 40 cm du sol environ.

Pour les framboisiers remontants, ceux qui ont deux périodes de fructification, taillez uniquement les bouts d'environ 10 à 15 cm et nettoyez le bois mort.  

Massifs 

Il est peut être temps de toiletter vos massifs.

Petit coup de ménage sur vos vivaces, les partie aériennes de certaines (aster, marguerite, rudbeckia….) sont en train de sécher. Coupez les afin de laisser place net pour de nouvelles pousses. Si il gèle, vous pouvez une fois de plus utiliser vos déchets de tailles sèches, pour pailler le pied de vos vivaces.

Vous pouvez également reconfigurer votre massif selon la taille des différentes  plantes. Si par ailleurs l’une des vivaces devient trop imposante n’hésitez pas à diviser le pied mère afin de pouvoir garnir d’autres massifs.

Vous vous demandez comment diviser une vivace ? Rien de plus facile, munissez vous d’une fourche bêche et plantez la le plus profondément possible afin de retirer le maximum de racines. Une fois la vivace sortie de terre coupez la en 2, 3, 4…. et replantez les bouts dans vos massifs.

Petite astuce Albizzia 

En hiver la cheminée chauffe à plein régime. En période d’élagage, pourquoi se priver de combustibles gratuits ! Récupérez le bois de vos coupes pour vos feux.

Voici quelques avantages selon les bois :

Les bois durs ont un grand pouvoir de chauffage et une combustion lente : chêne, châtaignier, frêne, hêtre, robinier, charme, noyer. Le frêne brûle aussi bien vert que mort.

Les bois tendres ont un pouvoir de chauffage moyen, une combustion rapide : platane, érable, peuplier, tilleul, aulne, marronnier.

Les bois résineux ont un pouvoir de chauffage élevé, mais une combustion très rapide : pin, sapin, épicéa, mélèze. Cependant les résineux ont une période de séchage allant de 5 à 10 ans. 

Pour aller encore plus loin, récupérez la cendre de bois qui constituera un apport de potasse une fois étalée sur le gazon. Cela améliorera votre sol. D’autre part l’été, vous pouvez également vous en servir comme barrière anti-limace.