aménagement de jardins et espaces verts

Le plus Albizzia

La pyrale du buis


La saison redémarre en trombe, le soleil est largement au rendez-vous c’est un vrai bonheur ! Les arbres et arbustes s’habillent de feuilles et de fleurs mais gare aux envahisseurs qui s’invitent à la fête.

C’est notamment le cas de la pyrale du buis, une espèce de lépidoptère,  insecte dont la forme adulte est communément appelée papillon et dont la larve est une chenille.

C’est d’ailleurs à l’état de chenille que cet insecte est le plus ravageur, déjà fréquente l’année dernière, la pyrale a ravagé de nombreux buis faute de traitement rapide.

Les chenilles se nourrissent de feuilles de buis. En l'absence de prédateurs, elles peuvent provoquer des dégâts très importants allant jusqu'à la défoliation totale de l’arbuste.  Elles tissent également des toiles autour des plants infestés et laissent sur le sol de nombreuses déjections vert foncé.

Leur attaque est invasive et surtout rapide, les beaux jours sont de retour et les pyrales sont déjà présentent dans nos jardins.

La solution pour éviter que la pyrale s’empare de vos buis est de les vérifier un à un et de traiter dès que vous en apercevez.

Si votre arbuste n’est pas encore envahi vous pouvez opter pour une lutte dite mécanique, retirez les chenilles et écrasez les pour vous en débarrasser.

Si votre arbuste est lourdement contaminé, optez pour un traitement biologique dont le principe actif est issus d’une bactérie « Bacillus thuringiensis ».

 Appliquez l’insecticide sur le feuillage et à l’intérieur de votre arbuste. Lorsque la chenille ingérera le produit en mangeant les feuilles, la bactérie présente dans la substance  produira des spores et des cristaux de protéines qui libéreront une substance toxique capable de paralyser la mâchoire de la chenille. Elle ne pourra plus s’alimenter et mourra les jours suivants.

Une fois la pyrale du buis maîtrisée, de nouvelles feuilles apparaîtront, n’oubliez pas d’arroser votre arbuste en cas de chaleur car l’attaque de la chenille  l’aura déjà affaiblit.